L’essentiel à savoir sur l’apnée du sommeil révélée par la transpiration

apnee du sommeil

Plusieurs troubles peuvent perturber, voire nuire à votre sommeil. Les sueurs nocturnes sévères sont parfois révélatrices de certains de ces troubles. De ce fait, il est indispensable que vous soyez informé davantage sur les différents aspects du problème qu’est l’apnée du sommeil. Voici un tour d’horizon sur le syndrome d’apnée réveillée par la transpiration au cours du sommeil.

Que comprendre de l’apnée du sommeil réveillée par la transpiration

Certaines pathologies évidentes apparaissent chez la majorité des individus souffrant du trouble de l’apnée du sommeil. Parmi ceux-ci, les sueurs suivies de l’arrêt momentané en intervalle régulier de la respiration occupent une place de choix. Ce dernier entraîne progressivement une baisse d’oxygène dans le sang. Ce qui a de mauvaises répercussions sur l’organisme. Le sommeil nocturne des individus à proximité peut être perturbé, car le sujet concerné émet un ronflement bruyant et discontinu. Il peut par ailleurs arriver qu’il donne l’impression d’être en train de s’étouffer ou de suffoquer pendant qu’il dort la nuit.

La prise en compte de la fréquence des réveils nocturnes devient plus élevée. À chaque fois, le sujet se réveille dans une importante quantité de transpiration : les sueurs nocturnes. Il faut aussi noter que les apnées du sommeil créent chez les victimes, un fonctionnement anormal du système urinaire. Le sommeil des sujets est régulièrement interrompu par des envies pressantes d’uriner en pleine nuit causant l’insomnie. Ces derniers se trouvent en état de somnolence intermittente au cours de leurs activités journalières. Ils ont du mal à se concentrer et à utiliser leur capacité cognitive, leurs comportements deviennent très irritables.

Que faire en cas de sueurs nocturnes

En cas de sueurs nocturnes ou de transpiration de nuit due à l’apnée du sommeil, il est conseillé de consulter un médecin. Car, la santé peut se trouver gravement affectée par ces troubles de la nuit. En effet, des problèmes cardiovasculaires peuvent survenir. Il faut également noter que l’apnée de sommeil, suite à l’insomnie causée la nuit, peut conduire au risque de somnolence au volant. Cependant, des traitements sont utilisés pour lutter contre ce trouble de la nuit. Ainsi, un appareil à pression positive continue est utilisé pour ce traitement. Cet appareil supprime les apnées du sommeil et les ronflements par un processus assez complexe.

Il existe par ailleurs un traitement basé sur l’usage d’une orthèse mandibulaire. Outre ces traitements mécaniques, le sujet peut lui-même effectuer des gestes contribuant davantage à l’élimination de la transpiration nocturne. Pendant l’été, il doit s’assurer de dormir la nuit dans un lit et des vêtements assez simples et aérés. L’hiver arrivé, l’individu présentant toujours des symptômes de ce syndrome doit peut-être songer à modérer son réchauffement.

Autres causes des transpirations de nuit

Les symptômes comme les sueurs dites nocturnes sont généralement sources du syndrome d’apnée du sommeil. Néanmoins, il existe d’autres causes à ces symptômes de transpiration nocturne excessive. En amont, un trouble hormonal peut aussi être la cause de la sueur nocturne de façon excessive. En effet, pendant la ménopause ou la grossesse, le cycle menstruel des femmes peut subir des troubles entraînant une bouffée de chaleur. L’hypoglycémie et l’hyperthyroïdie constituent aussi une cause éventuelle des sueurs nocturnes.

En aval, certains médicaments, maladies ou la prise de certains aliments peuvent être des causes du trouble de transpiration excessive. L’aspect paradoxal de ces troubles est qu’ils peuvent également affecter la santé d’un enfant. Il est de ce fait crucial de faire suivre aussi votre enfant par un médecin.

En somme, le trouble de l’apnée du sommeil révélé par les sueurs de nuit est un assez nuisible à la santé. Néanmoins, il existe des traitements pour lutter contre ce trouble.

PARTAGES:

Articles récents

Rubriques