Le yoga est-il la solution pour devenir souple du dos ?

femme-faisant-du-yoga

Quelques fois, il arrive que le dos souffre du fait que nous adoptions des postures qui participent à sa déformation. Le yoga règle ce problème avec toutes ses postures et plus encore, rend le dos souple. Voici 4 positions effectuées au sol qui redressent la colonne vertébrale.

 Le chien avec la tête en haut

La position du chien avec la tête en haut est un exercice pratique qui fait travailler, le dos, le fessier, les jambes, les bras et le ventre. Il se fait genoux au sol avec les deux bras sur les talons la tête en arrière et le thorax perpendiculaire au sol. Cette posture se pratique sur un tapis et dure le temps que les muscles et les jambes subissent une pression.

Les bienfaits de cette posture se ressentent sur les muscles dorsaux et participent à l’etirement de la colonne vertébrale. Par ailleurs, cette position de yoga maintient les épaules rigides, ce qui permet une ouverture de la poitrine.

La posture du chien en bas

Sans vouloir m’attarder sur le chien, cette deuxième position diffère de la première et constitue un exercice de rigidité, mais qui participe à la souplesse du dos ? En effet, la position de yoga qu’est le chien tête en bas voit tous les membres inférieurs parallèles au sol. Au fur et à mesure qu’on se dirige de la partie du genou pour les hanches, le corps s’élève du sol.

Cette posture de yoga est connue surtout pour l’etirement de l’épine dorsale et les jambes. Ne demandant pas trop d’efforts, cette pratique travaille les talons et chaque jambe. En dehors de cela, les plantes des mains se renforcent tout comme les bras et leurs muscles. Cela a aussi pour effet de contracter la poitrine, de la rendre plus ouverte.

Faire l’arc au yoga

S’il existe une posture pour la souplesse du dos, c’est bien celle-là. Aussi appelé arc au sol ou arc sur le ventre, c’est une posture qui sollicite chaque jambe, les bras, le dos et les pieds. Elle consiste à rester les fesses en l’air, les deux bras écartés à la hauteur des pieds de l’autre côté du tapis. Dans cette position, les jambes et les hanches sont sollicitées.

Pour que cette position réussisse, elle demande du temps, de la patience et de la pratique travaillant les pieds, les hanches et surtout le dos. Les epaules participent à la rigidité des bras et la droiture du dos à travers celles des jambes et du genou.

Faire l’arc en élévation

Si toutes les autres positions du yoga permettent de devenir souple en étirant le dos vers l’intérieur, celle-ci vise à l’etirer vers l’intérieur. Elle ne met pas à contribution les genoux, mais les bras, les jambes et le corps. Les deux mains tirent les pieds vers l’arrière de la tête avec le ventre sur le sol et le genou décollé du sol.

Toujours dans l’optique d’acquérir la souplesse, cette posture ouvre la cage thoracique et permet de l’etirer. Elle permet aussi une aération poussée pour les autres postures. Mais, le yoga comporte des risques, surtout si vous ne savez pas vous relever après la prise d’une posture.

PARTAGES:

Articles récents

Rubriques